READING

Serena Bucalo-Mussely. Picasso/Giacometti : dialog...

Retour

Serena Bucalo-Mussely. Picasso/Giacometti : dialogues artistiques

Pablo Picasso Baigneuse

Pablo Picasso, Baigneuse, Cannes 1927, Mine de plomb sur page de carnet (Folio 40 recto). Musée national Picasso-Paris. MP1874 © RMN-Grand Palais (musée Picasso de Paris) / Mathieu Rabeau

L’intervention vise à démontrer l’importance de l’œuvre sculptée de Pablo Picasso pour Alberto Giacometti, pendant la période 1925-1935. Dans ces premières années de formation, le jeune artiste suisse chercha à rattraper les inventions stylistiques du cubisme et du primitivisme, en se donnant comme guides les artistes de la génération précédente, dont notamment Picasso. Les études menées en vue de l’exposition « Picasso-Giacometti » au musée Picasso de Paris à l’automne 2016, en collaboration avec la Fondation Giacometti de Paris, ont montré, en un premier temps, comment la sculpture de Picasso contribua au passage chez Giacometti, d’une sculpture traditionnelle à une sculpture moderniste. En un deuxième temps, elles ont permis de comprendre que les deux artistes furent influencés par les arts extra-occidentaux, qui leur offrirent un répertoire iconographique très souvent commun. En un troisième temps, nous aborderons les œuvres de la période surréaliste et le jeu de correspondances qui s’établit entre les deux artistes.

This intervention aims to demonstrate the importance of the sculpted work by Pablo Picasso for Alberto Giacometti during the period 1925–35. During those first formative years, the young Swiss artist sought to catch up the stylistic discoveries of Cubism and of “Primitivism”, choosing as leaders the artists of the previous generation, including Picasso. The studies carried out specifically for the exhibition Picasso-Giacometti which will take place at the Musée Picasso in Paris in fall 2016 in collaboration with the Fondation Giacometti in Paris, showed on one hand that sculptures by Picasso influenced Giacometti’s work from the traditional sculpture to the modernist sculpture and on the other hand, the studies proved that the two artists were influenced by the extra-occidental arts that offered an iconographic directory, which is often very similar. Finally, we will discuss the works of the Surrealistic period and the game of correspondences between the two artists.

Attachée de conservation à la Fondation Giacometti, responsable du Catalogue raisonné des peintures, Serena Bucalo-Mussely a été commissaire associée de plusieurs rétrospectives consacrées à Giacometti, à la Galleria d’Arte Moderna de Milan en Italie et au musée Mohammed VI de Rabat au Maroc. Elle est diplômée de l’École du Louvre, après un master en histoire de l’art de l’Università degli Studi de Messine en Italie. Elle est auteur des essais « Alberto Giacometti. L’uomo come oggetto di un’infaticabile ricerca figurativa » et « Alberto Giacometti. Tout était nécessaire… ». Elle est commissaire associée de l’exposition « Picasso-Giacometti » (Musée national Picasso-Paris, 4 octobre 2016-5 février 2017, commissaire générale Catherine Grenier, commissaire associée Virginie Perdrisot).

Assistant curator at the Fondation Giacometti, in charge of the catalogue raisonné of paintings, Serena Bucalo-Mussely was co-curator of many exhibitions about Giacometti, at the Galleria d’Arte Moderna in Milan and at the Musée Mohammed VI of Rabat in Morocco. She graduated from the École du Louvre, after a master’s degree in art history from the University of Messina in Italy. She is the author of the essays “Alberto Giacometti. L’uomo come oggetto di un’infaticabile ricerca figurativa” and “Alberto Giacometti. Tout était nécessaire…” and co-curator of the exhibition Picasso-Giacometti at the Musée National Picasso-Paris, 2016–2017 (curator: Catherine Grenier, co-curator: Virginie Perdrisot).