Retour

Catherine Chevillot. Picasso et Rodin

Auguste Rodin Nu féminin debout dans un vase

Auguste Rodin, Nu féminin debout dans un vase, vers 1900, Plâtre, Poterie H. 47 cm ; L. 20,7 cm ; P. 14 cm. Musée Rodin © Musée Rodin / photo Christian Baraja

Les points de contact entre Picasso et Rodin existent, même s’ils ne sont ni très nombreux ni très documentés. Mais l’analyse conjointe des oeuvres de ces deux géants de la sculpture ne peut se résumer à cette liste. La présente contribution évoquera quelques pistes d’études à travers les pratiques, les inventions formelles et la relation des artistes à la création.

The relationship between Picasso and Rodin, even if is not profound or documented cannot be reduced to a list of contact points. This paper will try to open some new avenues about practices of the respective works of these two giants of sculpture, the formal inventions and the relation of artists to creation.

Conservateur du patrimoine depuis 1987, Catherine Chevillot a été successivement adjointe au directeur du musée de Grenoble (1988-1990), conservateur au musée d’Orsay (section Sculptures, 1990-1996), chef de la filière Sculpture au Centre de recherche et de restauration des musées de France (1999-2003), chef du service de la recherche du musée d’Orsay (2003-2008), conservateur en chef au musée d’Orsay pour la Sculpture (2008-2012). Elle dirige le musée Rodin depuis 2012, et a conduit une très importante campagne de rénovation de l’hôtel Biron, qui présente les collections du musée ; le bâtiment a rouvert au public le 12 novembre 2015. Membre du conseil scientifique du Louvre Abu Dhabi. Suppléante au Haut Conseil des musées de France. Chevalier de la Légion d’honneur en 2015.

Catherine Chevillot est une spécialiste de la sculpture des xixe et xxe siècles, et a réalisé dans ce domaine des expositions comme « Emmanuel Fremiet, la main et le multiple » (musées de Dijon et de Grenoble, 1988), « Denys Puech » (musée de Rodez, 1992), « François Pompon » (1994, collaboration avec Liliane Colas et Anne Pingeot), « Auguste Préault » (1997, en collaboration), « Oublier Rodin », Paris, 2009). Elle a dirigé le Catalogue des collections du xixe siècle du musée de Grenoble (1995), le répertoire À nos grands hommes (base de données de 5 000 monuments sculptés, INHA, 2004, prochainement en ligne), et prépare le Catalogue des sculptures du musée des Beaux-Arts de Lyon (collaboration avec Claire Barbillon et Stéphane Paccoud). Docteur en histoire de l’art, elle a soutenu en 2013 (université de Paris-Ouest Nanterre La Défense) une thèse intitulée Paris, creuset pour la sculpture (1900-1914).

Elle est commissaire de l’exposition « Rodin l’exposition du centenaire » en mars 2017 aux Galeries nationales du Grand Palais (Paris).

A curator since 1987, Catherine Chevillot has successively held the positions of Deputy Director of the Musée de Grenoble (1988–90), curator at the Musée d’Orsay (Sculptures Department, 1990–96), Head of the Sculpture Department at the Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (1999–2003), Head of Research at the Musée d’Orsay (2003-2008) and Chief Curator for Sculpture at the Musée d’Orsay (2008–2012). She has been running the Musée Rodin since 2012 and oversaw an extensive renovations of the Hôtel Biron, where the museum’s collections are displayed. The building reopened to the public on 12 November 2015. A member of the Scientific Council at the Louvre Abu Dhabi, she is acting chairman for the High Council of the Musées de France. She was made a knight of the Legion of Honour in 2015.

Catherine Chevillot is a specialist in nineteenth and twentieth century sculpture, and has produced numerous exhibitions in this field such as Emmanuel Fremiet, la main et le multiple (Dijon and Grenoble museums, 1988), Denys Puech (Musée de Rodez, 1992), François Pompon (1994, in collaboration with Liliane Colas and Anne Pingeot), Auguste Préault (1997), Oublier Rodin, Paris, 2009). She is responsible for the Catalogue des collections du xixe siècle du musée de Grenoble (1995), the directory A nos grands hommes (database of 5,000 sculpted monuments, INHA, 2004, soon to be published online), and has done the groundwork for the Catalogue des sculptures du musée des Beaux-Arts de Lyon (in collaboration with Claire Barbillon and Stéphane Paccoud). With a PhD in art history, she defended her thesis in 2013 (Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense) titled “Paris, creuset pour la sculpture (1900-1914)”.